Cabinet d'expertise comptable : experts comptables à Toulouse 31, bulletin de paie, assistance juridique, gestion d'entreprise, commissaires aux comptes - AUDIT PLUS CONSEIL, gestion d'entreprise Toulouse 31. Cabinet d'experts comptables à Cazères 31
Cabinet d'experts coomptables à Toulouse et cazères Membre de l'ordre des Experts Comptables de Toulouse, Midi-Pyrénées
Compagnie Nationale des commisaires aux Comptes
  Accueil Le cabinet Les clients Demande de devis Offres d'emploi Plan d'accès
Cabinet d'expertise comptable ToulouseAudit Plus ConseilExpert comptable Toulouse, 31500

Actualité Fiscale : Hausse des plafonds de loyers raisonnables 2019 pour les locations en meublé...    •  Déduction du résultat de la société mère de la prime exceptionnelle versée aux salariés de sa filiale...    •  Résidence secondaire vendue à la SCI...    •  Frais de véhicules pour 2018 : revalorisation sélective des barèmes kilométriques...    •  Partenariat entreprises-DGFiP en matière fiscale...    •  

» AUDIT PLUS CONSEIL
»Une gamme complète de services
Expertise comptable
Audit - Commissariat aux comptes
Gestion sociale - Ressources Humaines
Gestion des Organisations
Gestion de patrimoine
Conseil Juridique
Gestion des Systèmes d’Information
Gestion et Assistance Administrative
Coaching - Gestion Stratégique
 
 
 
  » Actualité fiscale
» Mouvement gilets jaunes : prolongation des mesures d'étalement des échéances fiscales 






Des mesures exceptionnelles et temporaires d'étalement des échéances fiscales ont été accordées, en décembre dernier, par le Gouvernement pour les entreprises mises en difficulté par le mouvement des « gilets jaunes » (voir La Quotidienne du 12 décembre 2018).

Par un communiqué du 19 mars 2019, le ministre de l'Economie et des Finances prolonge ces mesures d'accompagnement jusqu'au 30 avril 2019. Ainsi, les entreprises concernées peuvent solliciter, selon les cas, un plan d'étalement du règlement de leur dette fiscale ou une remise d'impôt (notamment sur l'impôt sur les bénéfices ou sur la contribution économique territoriale). Le bénéfice de ces mesures gracieuses est soumis à un examen individualisé des demandes tenant compte de la situation et des difficultés financières des entreprises. La remise doit par exemple être motivée par une situation de gêne ou d'indigence mettant l'entreprise dans l'impossibilité de payer.

On rappelle à cet égard que la DGFiP met à la disposition des entreprises un formulaire de demande à adresser au service des impôts des entreprises dont elles relèvent (voir La Quotidienne du 6 mars 2019).

A noter : Les entreprises rencontrant des difficultés de trésorerie en raison du mouvement des gilets jaunes peuvent également demander un remboursement anticipé de leurs crédits d'impôt (voir La Quotidienne du 13 février 2019).




Communiqué du 19-3-2019



 
» Les barèmes kilométriques pour 2018 






Les barèmes forfaitaires des frais de véhicule (voitures et deux-roues) applicables pour l'imposition des revenus 2018 ont été publiés au Journal officiel du 16 mars.

On rappelle que ces barèmes peuvent être utilisés par les salariés optant pour la déduction de leurs frais réels et les titulaires de bénéfices non commerciaux pour l'évaluation de leurs frais de déplacement. Ils couvrent les frais autres que les frais de péage, de garage ou de parking et les intérêts annuels afférents à l'achat à crédit du véhicule utilisé.

Comme annoncé par le Gouvernement à la fin de l'année 2018, ces barèmes sont revalorisés de 10 % pour les voitures dont la puissance administrative est inférieure ou égale 3 CV et de 5 % pour les voitures de 4 CV. Ils restent, en revanche, identiques à ceux des années précédentes pour les autres véhicules (voitures de 5 CV et plus et deux-roues).

On note, par ailleurs, que ces barèmes (déterminés en fonction de la puissance du véhicule et de la distance parcourue) ne prennent pas directement en compte le critère relatif au type de motorisation du véhicule introduit par le législateur dans le cadre de la loi de finances pour 2019 (voir La Quotidienne du 15 janvier 2019).

Voitures

Puissance administrative

Jusqu'à 5 000 km

De 5 001 à 20 000 km

Au-delà de 20 000 km

3 CV et moins

d × 0,451

(d × 0,270) + 906

d × 0,315

4 CV

d × 0,518

(d × 0,291) + 1 136

d × 0,349

5 CV

d × 0,543

(d × 0,305) + 1 188

d × 0,364

6 CV

d × 0,568

(d × 0,32) + 1 244

d × 0,382

7 CV et plus

d × 0,595

(d × 0,337) + 1 288

d × 0,401

d représente la distance parcourue en kilomètres

Deux-roues

Cyclomoteurs (cylindrée inférieure à 50 cm3)

Jusqu'à 2 000 km

De 2 001 à 5 000 km

Au-delà de 5 000 km

d × 0,269

(d × 0,063) + 412

d × 0,146

d représente la distance parcourue en kilomètres

Autres deux-roues (scooters, vélomoteurs, motocyclettes)

Puissance administrative

Jusqu'à 3 000 km

De 3 001 à 6 000 km

Au-delà de 6 000 km

1 ou 2 CV

d × 0,338

(d × 0,084) + 760

d × 0,211

3, 4 ou 5 CV

d × 0,4

(d × 0,07) + 989

d × 0,235

Plus de 5 CV

d × 0,518

(d × 0,067) + 1 351

d × 0,292

d représente la distance parcourue en kilomètres

Pour en savoir plus sur le barème kilométrique pour frais professionnels : voir Mémento Fiscal no 22115




Arrêté CPAE1905614A du 11-3-2019



 
» Crédit d'impôt recherche : la baisse du seuil de la déclaration complémentaire concerne le crédit d'impôt calculé sur les dépenses 2018 






L'article 151 de la loi de finances pour 2019 a ramené de 100 M? à 2 M? le seuil de dépenses de recherche au-delà duquel les entreprises doivent joindre à leur déclaration de crédit d'impôt recherche (CIR) un état décrivant la nature de leurs travaux de recherche en cours, l'état d'avancement de leurs programmes, les moyens matériels et humains qui y sont consacrés, la part de titulaires d'un doctorat financés par ces dépenses ou recrutés sur leur base, le nombre d'équivalents temps plein correspondants et leur rémunération moyenne, ainsi que la localisation de ces moyens.

Dans une mise à jour du 13 février 2019, l'administration intègre l'abaissement de ce seuil dans sa base Bofip, sans préciser la date à compter de laquelle il s'applique. On notera toutefois que, sur l'état en cause (no2069-A-1-SD disponible sur le site impots.gouv.fr), il est indiqué que le nouveau seuil de 2 M? s'applique au crédit d'impôt calculé à raison des dépenses exposées au titre de l'année 2018.

Pour en savoir plus sur les modalités déclaratives du crédit d'impôt recherche : voir notre guide déclaratif publié au Feuillet Rapide 14/19




BOI-BIC-RICI-10-10-60 nos 80 s.



 
» Contrôle d'une filiale intégrée : l'information de la société mère avant l'envoi de l'AMR suffit 






Bien que le contrôle des sociétés membres d'un groupe fiscal intégré soit soumis à l'ensemble des dispositions de droit commun, une obligation particulière prévue à l'article R 256-1 du LPF est mise à la charge de l'administration afin d'assurer une information suffisante de la société mère auprès de laquelle les rappels d'impôts seront mis en recouvrement en tant que seule redevable de l'impôt au sein du groupe.

Le Conseil d'Etat juge que les dispositions de l?article R 256-1 du LPF imposent seulement que la société mère d'un groupe intégré soit informée des conséquences financières du contrôle de l?une de ses filiales intégrées avant l?avis de mise en recouvrement (AMR) des impositions correspondantes. Ces dispositions n?ont pas pour objet de permettre l?engagement d?un débat contradictoire entre l?administration et la société mère.

Par suite, une société mère peut, sans que la procédure d?imposition ne soit irrégulière, être informée des conséquences financières du contrôle de sa filiale avant même que cette dernière ne reçoive les propositions de rectification ayant conduit aux suppléments d?impôt.

Sophie KONCINA

Pour en savoir plus sur le contrôle fiscal au sein d'un groupe intégré : voir Mémento Intégration fiscale nos 22000 s.




CE 15-2-2019 n° 407694



 

 
     
  » Actualité économique

 
  » Vie des Affaires
» Un délit de blanchiment découvert à la frontière suisse 
 
» Garantie autonome : pas d'obligation de mise en garde du garant 
 
» Retard de livraison d'un immeuble 
 
» Baisse continue des retards de paiement interentreprises 
 
» Cumul impossible des qualités d'associé et de salarié dans une EURL 
 
» Imposer la réunion de l'assemblée pour révoquer le gérant 
 
» Entreprises en difficulté : les procédures de prévention les protègent des indiscrets 
 
» L'obligation du vendeur de livrer un bien conforme au contrat 
 
» Nullité du contrat de publicité passé avec un ostéopathe 
 
» Désignation d'un administrateur provisoire à la demande du nu-propriétaire indivis de parts sociales 
 
» Limitations de pouvoirs d'un gérant de SARL 
 
» Droit à indemnité d'un agent commercial 
 
» Une cession de titres annulée pour dol 
 
» Un abus de biens sociaux caractérisé 
 
» Bilan 2018 du e-commerce en France 
 
     
 
Retrouvez-nous sur facebook
 

 
Les lettres d'information
 
 
  Identifiant :
  Mot de passe :
 
  Mot de passse perdu ?
FTP   Vos dossiers / FTP
sites utiles  Sites utiles
utilitaires  Utilitaires
principaux indices  Principaux indices
Lettres d'information  Lettres d'information
Fils d'information - actualités   Actualités
Déposer une offre d'emploi  Déposer une offre d'emploi
 
 
  Nos coordonnées
AUDIT PLUS CONSEIL
25B avenue Marcel Dassault
BP 55062
31033 Toulouse Cedex 5


Tél. 05 61 42 47 47
Fax. 05 61 42 47 48

Nous contacter
Nous contacter

Plan d'accèsPlan d'accès
AUDIT PLUS CONSEIL
CAZERES

4, avenue Pasteur
31220 CAZERES


Tél. 05 61 90 19 32
Fax. 05 61 98 07 19

Nous contacter
Nous contacter

Plan d'accèsPlan d'accès
 

 

© AUDIT PLUS CONSEIL - 25B avenue Marcel Dassault - BP 55062 - 31033 TOULOUSE Cedex 5 - RCS Toulouse B 424 711 422
Mentions légales - Crédits - © akadom

Cabinet d'experts coomptables à Toulouse et cazères